avec A.K. Burns & A.L. Steiner, Alice Hauret Labarthe, Anthedemos, Antonio Centeno et Raúl de la Morena, Atelier Téméraire, azertype, Charlotte Puiseux, Célia Gaultier, Cyberflemme, Chris Korda, Dominique Mathieu et les étudiant.e.s de Paris VIII, Elodie Petit et Marguerin le Louvier, Le Sabot, Lad.rache, Lanette (Camille Corréas), Michel Jocaille, OXYTOCINE, Paul B. Préciado, Pö, Sonia Saroya & Edouard Sufrin, Vava Dudu et plein d’autres… !

Pagaille mélange dans une joyeuse spontanéité des pratiques indépendantes et plusieurs endroits (expérimental, militant, queer, bidouille, hacking), plusieurs scènes et préoccupations, dans le désordre, sans chercher à faire œuvre de cohérence mais en imaginant plutôt des rencontres entre les artistes invité·e·s et leurs “milieux”.

Il s’agit pour l’occasion de s’outiller - avec en tête un des concepts centraux du manifeste cyborg de Donna Haraway : l’indépendantisation par l’outil et la technique - autour de projets autoproduits mêlant musique et visuel, auto-édition, sérigraphie, cinéma expérimental, logiciels libres, et détournements en tout genre.

Dans le cadre de Nuit Blanche et avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture (Eté culturel 201).

Une proposition de Line Gigs & Julia Maura

Artwork : Roxanne Maillet

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021
19:00-01:00
entrée libre

19:30 - Elodie Petit & Marguerin Le Louvier (lecture)

+

Lectures d'extraits du recueil Anthologie Douteuses (éditions Rotolux Press)
Élodie Petit et Marguerin Le Louvier écrivent des poèmes brûlants, sexuels, politiques et les autoéditent depuis leurs chambres sous la bannière commune des Éditions Douteuses. En une décennie, ils ont produit des dizaines de textes courts et incisifs, imprimés en noir sur papiers colorés, formats A5 ou A6 agrafés, diffusés lors de soirées lectures-performances dans des bars, institutions artistiques ou sous le manteau. L’Anthologie Douteuses (2010—2020) chez Rotolux Press rassemble ces textes et donne à voir une certaine évolution de leur pratique littéraire sur dix ans.

21:00 - Anthedemos (performance / film / voix)

+

Hérosynthèse est une performance hybride où sont intriqués vidéo, texte, chant et chorégraphie. Hérosynthèse est une fiction poétique à la double première personne qui présente les interactions entre une performeuse et son avatar vidéo délocalisé dans un monde fictionnel. Sur un registre proche du conte philosophique, la parole et le chant alternent entre l’espace scénique réel et le monde parallèle du film, dédoublant ainsi le lieu de représentation.
www.anthedemos.com

22:00 - azertype (live_coding_audio&visuel)

+

type au hasard <-> musique aléatoire
code_as art <-> music_as code
Hardware: XY
OS: bipolar & dys
Software: anticapitalism & intersectionnality &neurodiversity
Pour ce live il sera accompagné par Monsieur Soleil qui s'occupera de vos yeux
linktr.ee/azertype

23:00 - Community Action Center (proj. +18 ans)

+

Les portes resteront fermées durant la projection.
Conçu et produit par A.K. Burns en collaboration avec A.L. Steiner "Community Action Center" repense la façon dont le sexe et la sexualité sont imagés et imaginés pour des corps marginalisés, en particulier les femmes, les queer et les personnes transgenres. Inspirée par les films du mouvement gay porn-romance-liberation et les pratiques féministes des années 70 et 80, le film cherche à reformuler les paradigmes des typologies pornographiques.

14:00-18:00 - Flag_LaB par Cyberflemme (atelier)

+

→ COMPLET !
Fabrique de drapeaux/foulards : chaque participant·e peut élaborer son symbole, son propre drapeau ou le drapeau de sa communauté réelle/imaginée, spéculée ou remémorée, remixée, associée, modifiée ou fantasmée. L'atelier s'ouvre sur un temps de discussion sur l'outil du symbole/drapeaux. À l’issue de cette discussion les participant·e·s seront en mesure de reproduire le processus de création en autonomie. Les matériaux sont économes et accessibles. Une œuvre flag/fresque collective sera également fabriquée et exposée et à la fin de cette exposition chaque participant·e créateur·ice pourra repartir avec son flag.

VENDREDI 1er OCTOBRE 2021
19:00-01:30
10€ en prévente | 13€ sur place

Chris Korda (19:30 - talk, 00:00 - live)

+

Talk en jauge limitée - venez tôt !
Activiste trans et écolo, musicienne, plasticienne, codeuse : difficile de résumer la carrière de Chris Korda tant celle-ci se révèle riche et passionnante. Connue pour ses slogans choc et sa musique électronique aventureuse (dont le hit “Save the Planet, Kill Yourself”), Chris agite la conscience collective autour des questions de la surpopulation et la chute des écosystèmes, avec provocation et humour. L’un de ses principaux faits d’arme : la fondation en 1992 d’une fausse secte, “l’Eglise de l’Euthanasie”, pronant la réduction volontaire de la population pour le bienfait de la planète grâce à 4 principes cardinaux : le suicide, l'avortement, le cannibalisme et la sodomie. Après s’être tenue à l’écart de la musique durant près de 15 ans, elle revient sur le devant de la scène avec des productions générées à partir d’une IA. Elle nous fait l'honneur de sa présence pour une représentation live de son album Apologize to the Future, ainsi qu'un talk et une projection.

21:15 - OXYTOCINE (live audiovisible)

+

Bestiole synthétique en perpétuelle gestation, OXYTOCINE en fait trop avec moins que rien et enfante dans le plaisir en .txt .mp3 & .img sur l'instrumentale. Via son alter égo audiovisible, l'artiste multimédia Julia Maura fait dialoguer en live ses films, sa voix, ses textes & ses compositions dans un univers pop_rap qui porte un regard impulsif & incisif sur les questions de seXe et de genre, sur les nouvelles technologies et sur leurs hybridations respectives.
youtube.com/channel/UC8Gisns7K5np6m3GBna81_A

22:30 - Vava Dudu (DJ dance désir + ambiance textile/textuelle)

+

Figure underground l'art, de la mode et de la musique (au sein du trop synth-punk La Chatte), Vava Dudu trace son chemin en ne suivant qu'une seule boussole : sa liberté. A la Station - Gare des Mines, elle sèmera la pagaille en solo en dessinant tout en passant des disques, et en intervenant sur des toiles et les T-shirts des personnes qui le désirent.

Zine_Lab par Cyberflemme (atelier)

+

10h-13 h & 14h-18h
Formulaire d'inscription

Mise en œuvre d’un dispositif expérimental et collectif d’impression/auto-édition, ouvert à tous.tes
Créer des images et des pages à partir des productions de la veille. Continuer, prolonger, dupliquer, remixer, reproduire ; produire du récit, des poèmes, des impressions, des dessins, des motifs, des photos, des scans, et fabriquer avec tout cela des fanzines, uniques ou duplicables, individuels ou collectifs. Tout sera effectué sur place de l’impression à la reliure. À l’issue de l’atelier, les éditions seront exposées et chaque participant·e créateur·ice pourra partir avec son édition.

SAMEDI 2 OCTOBRE 2021
17:00-00:00
dans le cadre de Nuit Blanche
en entrée libre

17:30 - Charlotte Puiseux - théorie Crip (talk)

+

Psychologue et docteure en philosophie, spécialiste du mouvement Crip (mouvement de personnes handicapées s’inspirant du Queer), Charlotte Puiseux travaille sur les questions de validisme, d’handiféminisme et d’handiparentalité. Elle milite depuis plus d’une dizaine d’années dans les milieux anticapitalistes, féministes et queer/crip.
charlottepuiseux.weebly.com/introcrip.html

dès 18:30 - Lanette (performance pâtissière)

+

Camille Correas, alias Lanette, est artiste et ex-pâtissière en établissement de luxe. Avec la performance “Fraise à la rose”, elle interroge avec ironie le monde du travail dont elle vient. S’inspirant de l’esthétique baroque, l’artiste met en place des situations performances extravagantes où la nourriture, vectrice d’échanges sociaux, interroge les codes cérémoniaux du service, entre ostentation et domination.

18:30 - Kashink (dj)

+

Aka Maëva Martinez. Street-artist, activiste, performeuse.
instagram.com/kashink1

19:00 - Yes We Fuck (proj. +18 ans)

+

de Antonio Centeno et Raúl de la Morena

Les personnes porteuses de handicap ont-elles droit à une vie affective et sexuelle ? Ont-elles des fantasmes ? “Yes, We Fuck”! nous fait découvrir la sexualité de six personnes déficientes physiques en Espagne. Au travers de leurs témoignages, le film nous montre ce que la sexualité leur apporte, mais également ce qu’elles peuvent apporter à la sexualité humaine. Un film coup de poing, tant l’humanité des témoignages met en résonance les images explicites.
youtu.be/DVrj_8gtQfw

20:30 - Ladr.ache (performance sonore)

+

Musique folklorique d'un nouveau monde, magma de polyphonies vocales, hypnose chamanique entre Purcell et Laurie Anderson. Percussions, objets divers, oscillateurs, six voix et quelques cordes polyphones sur dent de scie baroque.
fougeremusique.bandcamp.com/album/autopsie-dun-pneu

21:15 - coucou gang (concert)

+

Née dans les sous-sol de La Station - Gare des Mines, cette rencontre entre la jeune garde du Coucou Crew et Tropical Horses accompagnés par Cheveu2feu est sûrement le secret le mieux gardé de l’extrême-Nord parisien. Afro-beat offensif, hip-hop made in Conakry, slam psychédélique ou sonorités punk au programme d’une des plus belle union made in Porte d’Aubervilliers.

22:10 - Clara! (concert)

+

Membre du très recommandable collectif bruxellois PRR! PRR!, Clara ! fait entrer en collision des tempos issus de différentes traditions artistiques et culturelles. Guidée par son insatiable curiosité et par une forte appétence pour la danse, elle est aussi à l’origine de “Reggaetoneras 2 et 3" (chez Gravats), mixtapes compilant des productions reggaeton exclusivement féminines. Elle a fait ses débuts de productrice avec Maoupa Mazzocchetti.
soundcloud.com/clara-uno

Dernier souffle, Sonia Saroya & Edouard Sufrin (atelier)

+

pour 15 personnes max (de 14h à 18h30)
→ Inscription par mail : reservation@mu.asso.fr

Derniers souffles d’Édouard et Sonia est un projet qui tente de ramener à la vie d'anciens composants électroniques afin d’écouter le bruit de fond qui leur est propre. Pour cet atelier-laboratoire, iels proposent de partager les recherches et expérimentations menées lors de leur résidence à la Station. Les participant·e·s seront invité·e·s à réaliser des sculptures-circuits en s'initiant aux techniques de joaillerie et en s'inspirant des formes propres aux débuts de l'électronique.

Initiation au livecoding audio avec Sonic Pi, azertype (atelier)

+

de 15h à 17h
pour 15 personnes max - sur inscription
Sonic Pi est un environnement de live coding basé sur le langage de script Ruby, logiciel libre et multiplateforme. Au cours de cette initiation, nous apprenons les bases du logiciel. A l'issue, vous serez capable de composer vos propres musiques. Ramenez votre ordinateur et un casque/écouteur. Aucune connaissance musicale ou informatique n’est nécessaire.

Sérigraphie, Célia Gautier (atelier)

+

pour 15 personnes max (sans inscription)

Illustratrice influencée par les cultures marginales et populaires, le kitsch et le féminisme. En résidence à la Station, elle propose de s’approprier le tarot qu’elle considère comme un outil de narration à travers la pratique de la sérigraphie.

TOUS LES JOURS : INSTALLATIONS, STANDS...

PROGRAMME COMPLET

+

UNE VALISE TRANSFÉMINISTE, DE PAUL B. PRÉCIADO (VIDÉO)
Entre la bibliothèque portative et le kit de transition, Une Valise Transféministe rassemble des extraits photographiques de textes féministes, lesbiens, queer, anarco-libertaires, et trans. Ce film a été réalisé avec la collaboration de Dominique Gonzalez-Foerster au sein du Textodrome (orgie-de-textes).

ATELIER TÉMÉRAIRE (STAND)
L’Atelier Téméraire est un collectif de graphistes-sérigraphes à visages multiples. Iels prônent le décloisonnement, la témérité, la liberté et réfutent la condition de spécialiste (l’absence de spécialité érigée en spécialité).
atelier-temeraire.tumblr.com

LE SABOT (STAND)
Le Sabot est une amicale d'auteur.rices, illustrateur.rices, graphistes et photographes revendiquant une démarche de sabotage dans leurs productions artistiques et littéraires: décrire, analyser et agir sur le monde, sans passivité.
le-sabot.fr

LE FEU DU DEDANS (STAND)
LFDD (Le Feu Du Dedans) est un book-gang créé par Leïla Chaix & Léa Abaroa, toutes les deux pratiqueuses de l’auto-édition. Cette structure est un espace pour abriter, produire et faire voyager ensemble toutes sortes de voix hétérogènes, les leurs et aussi celles des autres.

LE SEUMOIR, DE PÖ
Après 15 ans de graffiti, PÖ s'essaie à ce qu'elle aura du mal mais n'a pas vraiment le choix d'appeler art contemporain. Dans son travail qui retrace son parcours de résilience suite à des violences d'inceste subi dans l'enfance, elle aborde avec SEUMOIR le thème de la colère physique. Dans cette installation participative PÖ invite le public à rencontrer un objet magico-cathartique.

LES LARMES D’ÉROS, DE MICHEL JOCAILLE
Techniques mixtes, 2,50 m X 0,6m X 2,00 m , 2021
“Les Larmes d’Éros est une fontaine, un lieu de rendez-vous, un espace sacré à l’abri des discours de haine et des violences en tout genre. Pensée par l’artiste comme un safe space, elle est l’allégorie du désir, libre et hors de danger. Pour réaliser l’installation, l’artiste s’est penché sur la notion de trompe-l’œil, laquelle incarne toute une conception du monde propre au baroque : ce qu’on voit n’est pas ce qui est. S’il ne s’est pas servi de la technique du trompe-l’œil en tant que tel, Michel Jocaille a intégré à l’installation un œil dont jaillissent les larmes. Son titre évoque le rapprochement entre l’érotisme et la mort, en référence à l’ouvrage éponyme de Georges Bataille.” Indira Béraud

RETOUR AMONT (PRACTICAL FURY), D'ALICE HAURET LABARTHE (PEINTURE)
2,10x10m Huile sur toile libre cousue et axe rotatif mécanisé, 2021
Ce vrai qui n’est qu’un moment du faux. Le risque des masses et l’infinie possibilité de ses délicatesses. Pas de narration ou de représentation mais il y a des présents, des présences et des figures, des formes qui prennent corps pour faire paysages. Des traversées d’aplats lascifs et des lignes de fuites coupées à vif, de ce qui peut encore faire symbole. Gestes-pensées, mouvements des contrepoids et des dosages de démesure, ou comment tenir un lâcher-prise. Contempler.

TABLE ZAPATISTE - DOMINIQUE MATHIEU ET LES ÉTUDIANT·E·S DE PARIS 8
Cet été, une délégation zapatiste venue du Chiapas a parcouru les mers pour arriver jusqu'à nous. La galerie Salle Principale a accueilli "La grande invasion" en juillet pour exposer leurs travaux. Des éléments de scénographie de l'exposition ont été conçus à La Station - Gare des Mines par les étudiant·e·s de Dominique Mathieu (Paris VIII), invité à donner cours entre nos murs. A présent, la table conçue durant ce workshop et ses tabourets retrouvent place à la Station !

pagaille tatoo club

+

Pagaille tattoo club est une invitation spontanée faite à plusieurs tatoueurs.euses entre quelques rideaux de fils perlés. Ce sera aussi l'endroit où se faire décolorer quelques mèches avant de repartir festoyer. Au programme donc : tattoos en pagaille et mèches désobéissantes

Jeudi 30
Floboy
Diego Verastegui
Ninajaya
Raw.ink

Vendredi 01
Floboy
Diego Verastegui
Avec ou 100 sucre
Maratchou

Samedi 02
Floboy
Avec ou 100 sucre
Maratchou